Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Automne...

 

 

Les mots se figent, contrariés par une vie conjuguée au passé.

Ils s’accrochent à l’automne maussade et la main engourdie peine à retrouver le chemin d’un présent fracassé.

Le temps se joue d’elle-même, à l’envers, de préférence.

La main se fait gauchère.

La poitrine se soulève de tant de battements de cœur qui révèlent qu’elle est encore en vie.

Demain sera jour nouveau pour du griffonnage à ponctuer des silences, à réécrire l’histoire

qui se vit,

qui s’invente

qui s’effondre sur les pages déchirées.

 

 

Écrire un commentaire

Optionnel